« Rime » sur Switch

Coucou mes tentacules ! Aujourd’hui je reviens pour vous parler d’un jeu que j’ai dévoré: Rime!

rime_announcement_key.jpg

« Rime »… à quoi ça rime ? (BA DUM TSS)

Tu incarnes un jeune garçon qui, après une tempête, se réveille sur une île dont il ignore tout. Un renard tout mignon te guidera tout au long de ton périple. Vers où? Vers qui ? Tu ne le sais pas encore mais il vaut mieux le suivre plutôt que de dépérir seul sur cette plage inconnue non ?

Toujours est-il qu’il te faudra de la patience, mais aussi faire appel à ta réflexion et ton observation pour réussir à atteindre ton but : le sommet de la tour que tu aperçois au loin. Car c’est là que tu trouveras les réponses aux questions que tu te poses à propos du garçon et de l’île mystérieuse.

Ce qu’on en a pensé ?

J’avoue avoir été un peu surprise par les graphismes. Car, de prime abord, je m’attendais à mieux de la part de la switch. De plus, je trouve le Celshading moins bien rendu que dans « Eternal Sonata » qui était sur Playstation3! Mais finalement ils font partie prenante du charme de ce jeu, et honnêtement ce n’est pas là où on attend « Rime » ou la switch. Car au fond, ce que l’on veut c’est pouvoir y jouer aussi bien dans les transports en communs que dans son lit, les écouteurs vissés sur les oreilles pour se couper du monde et profiter au maximum de l’expérience qu’offre « Rime« .

Rime 10Pour une grande fan d’énigmes comme moi ce jeu a été une pure merveille. En effet, de ce côté là j’ai été servie, elles n’étaient pas trop simples, mais pas trop dures non plus, ce qui permettait de se triturer les méninges sans néanmoins jeter la console par la fenêtre! On aurait quand même souhaité un niveau d’énigme allant un peu plus crescendo pour allonger la durée de vie du jeu.

L’ambiance était … GÉNIALE! J’ai été absorbée par ce jeu du début à la fin. Il est plein de poésie sans tomber dans la niaiserie. Il fait réfléchir et frissonner par moments (si si je t’assure… ou c’est moi qui suis juste une flipette … à vous de juger ahah!).

De plus,  les différents niveaux à milieux ouverts permettent d’explorer un peu plus l’univers en passant à travers des décors très 170526_rime_5.jpgdiversifiés : aussi bien à l’intérieur de temples, qu’en milieu très arboré, en passant par des endroits désertiques ou aquatiques. Le tout nous faisant passer par tout un panel d’émotions.

Les musiques participent grandement à l’univers de ce jeu contemplatif. Et ont même participé à me faire lâcher une petite larme à la fin (mais l’histoire retiendra qu’il y avait beaucoup de poussière dans l’appartement ce jour là! non mais!).

Il ne faut pas oublier que c’est un jeu familial et il a donc plusieurs niveaux de lecture. En effet, les jeunes y verront un enfant qui suit un renard choupinou (oui choupinou te moques pas derrière ton écran je te vois è.é) et s’amuseront à résoudre les énigmes. Alors qu’en étant un peu plus âgé on réussi à prendre un peu plus de recul pour mieux comprendre le sens caché de l’histoire.

Les différentes analyses du jeu (attention spoiler):

Justement, en parlant de sens caché, il y a plusieurs analyses qui se confrontent à ce propos.  Et avant de t’expliquer la notre, laisse moi te parler de celles qui circulent sur le net.

rime-1-e1518614821874.jpgPremièrement laisse moi te prévenir que l’ambiance va redescendre un petit peu. On va maintenant parler de deuil et notamment des différentes étapes le caractérisant qui incarneront les niveaux du jeu: le déni, la colère, le marchandage, la dépression, l’acceptation. Elles ont été établies par Elisabeth Kübler-Ross une psychiatre suisse ayant fait la plupart de ses travaux et recherches aux états-unis (« c’était la minute culturelle de la poulpy » Tutututuuuuu).

  • le deuil du père :  On se rend compte, à la fin de l’histoire (enfin.. d’une des deux fins) que le père est en deuil suite à la mort de son fils. Le voyage que nous venons de faire était donc pour aider le père à accepter la mort du jeune garçon. Mais dans ce cas là, pourquoi le père apparait dans ce monde pour guider l’enfant en plus du renard?
  • le deuil de l’enfant suite à la mort de la mère: Lorsqu’on récolte tous les collectibles, dont les trous de serrures, on en apprend un peu plus sur l’histoire de l’enfant. En effet, il aurait perdu sa mère. Son père s’étant renfermé dans son chagrin il a dû, lui aussi, faire de même. Pour éviter qu’il ne sombre lui aussi, son père se ressaisie pour tenter de le guider à travers les différentes étapes du deuil. Mais trop tard, il sombre et meurt de chagrin, le père doit donc maintenant faire face à la perte de son enfant. Mais à quoi correspondrait le renard qui nous guide du début à la fin de l’histoire?
  • notre théorie, la Kitsune: Ce renard, justement il nous intriguait… alors après quelques recherches sur la mythologie et les symboliques de cet animal on a parlé des Kitsune. Ce sont des esprits surnaturels polymorphe japonais, ce sont des femmes et des renards (pardon pour les puristes, je fais vite ahah). Dans l’imaginaire collectif, les kitsune prendraient la forme de femmes, se mariant avec des humains et pouvant même avoir des enfants avec eux. Mais il y a un HIC! Si l’homme découvre la véritable nature de la femme, elle se voit contrainte de le quitter. Et si c’était le cas du père ? Que le jeune garçon que nous incarnons était l’enfant d’un homme et d’une kitsune ? Le père aurait découvert la nature de sa femme, elle aurait donc été obligée de le quitter en se faisant passer pour morte. Mais ne pouvant laisser son enfant s’enfermer dans son imaginaire, c’est sous forme de renard qu’elle serait venue le guider.

Qu’en penses tu ?

« Rime » en bref:

Sortie: 26 Mai 2017

Plateformes: Switch, Playstation4, XboxOne, PC windows

Mode de jeu: Solo

Genre: Contemplatif, de réflexion

Éditeur: Greybox

Moteur: Unreal Engine

Développeurs: Tequila Works et Tantalus media

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et toi, as-tu joué à ce jeu? Qu’en as tu pensé ? laisse nous ton avis dans un petit commentaire et on se fera une joie d’en discuter ensemble

3 réflexions sur “« Rime » sur Switch

  1. Laura H dit :

    Hello !
    J’ai terminé Rime ce matin. En quelques heures c’était fini je suis un peu déçue par la durée du jeu… En revanche question qualité j’ai rarement été aussi séduite par l’esthétique et la musique, l’ambiance générale quoi. Tout en douceur en poesie malgré un thème des plus tristes… j’avoue que je ne suis pas sure de savoir comment interpréter l’histoire. Mais je lai comprise comme ceci : le petit s’est noyé, il est mort. Il se réveille dans un autre monde après sa mort pour en comprendre les raisons et accepter son son sort et aussi accepter de ne plus pouvoir revoir son pere. Tout cela je pense dans le but de reposer tranquillement dans l’autre monde par la suite. Le renard est peut être une sorte de guide spirituel qui représenterait ou non son père ou sa mère… en tout cas on voit bien qu’au début il ne comprend pas ce qui s’est passé et il prend conscience à mon avis peu à peu qu’il a quitté le monde de son père. C’est pour ça qu’il passe lui aussi par les étapes du deuil jusqu’à l’acceptation. Et quand on voit le père à la fin qui lâche prise on voit un rapprochement entre eux via les étoiles.
    C’était très prenant et j’ai aussi lâché ma petite larme…

    Aimé par 1 personne

    • poulpstereotype dit :

      Avant tout merci pour ton retour ! :3
      J’ai moi même était un peu déçu de la durée de vie du jeu …
      Ensuite j’aime beaucoup ton interprétation !! *-*
      Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir un petit cœur sensible ahahah !

      J'aime

  2. Laura H dit :

    Meuh non t’es pas la seule et encore je dis ca mais je n’ai pas d’enfant.
    Je n’imagine pas la réaction d’un parent qui se projeterait…

    Merci a toi pour ce bel article. J’en avais besoin après cette fin tragique on va finir par créer un groupe d’entraide psychologique post rime lol!

    Un truc super cool dans la boîte c’est le téléchargement des musiques. J’adore!

    Et j’ai cru voir passer quelque chose sur une deuxième fin ?? On m’aurait menti ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s